douleur-mal-tête-migraine-céphalée
Jeune femme se tenant la tête

Les différents maux de tête ou céphalées 

Avant de parler de migraine, il convient d’identifier les principales catégories de mal de tête :

– Les migraines (cf. le paragraphe « Qu’est-ce qu’une migraine ? »)

– Les céphalées : plus souvent des deux côtés de la tête

– La névralgie d’Arnold : douleur qui part d’un côté de la tête et qui revient vers l’avant.

Les origines des ces maux de tête

Vos maux de tête peuvent être du à diverses origines :

– Posturale, oculaire ou dentaire,

– Infection de la sphère ORL : sinusite, rhinite…,

– Troubles vasculaires,

– Réaction post-traumatique après un coup du lapin lors d’un accident de voiture par exemple,

– Cervicalgie : douleur du cou ou de la nuque qui remonte vers la tête,

– Etat de stress ou de fatigue, surcharge de travail

– Hormonales : les maux de tête chez la femme lors des règles, améliorés pendnat les grossesses et diminués après la ménopause,

– Dysfonctionnement de l’innervation de l’enveloppe du cerveau

– Excès alimentaire, surcharge du travail du foie…

Qu’est ce qu’une migraine

La migraine sans aura se définit par l’ensemble des éléments suivants :

– Un mal de tête ou céphalée.

– Souvent située d’un seul côté de la tête, droite ou gauche.

– Durée de 4 heures à 3 jours (sans traitement)

– Survient par crise, s’installant de manière progressive (non brutale).

Pulsatile, comme « un coeur qui bat dans la tête », « des coups de marteau », parfois une sensation de serrement ou d’écrasement.

– Intensité : modérée à sévère.

L’effort physique augmente l’intensité de la douleur (marcher, monter des escaliers…)

– Associée à des nausées, des vomissements, ou une gène à la lumière ou au bruit.

Un outil pour identifier les causes de vos migraines et/ou de votre mal de tête

Tenir à jour un carnet de suivi dans lequel vous noterez diverses informations, vous permettra de mieux comprendre le contexte d’apparition de vos migraines.

Date Localisation Durée Activité Alimentation Hydratation Etat de stress/ fatigue Autres symptômes

La date : Etablir une fréquence d’apparition : tous les jours, 1 fois/semaine, 1 fois par mois…

La localisation : au niveau du front, de la tempe gauche, droite ou les deux, derrière le crâne…

La durée : quelques heures à plusieurs jours

L’activité : travail au bureau, sur un écran, en pleine chaleur, pendant les règles, au cours d’une activité sportive…

L’alimentation : thé, café, chocolat, lait, alcool …

L’hydratation : nombre de verre d’eau bu dans la journée

Etat de stress/fatigue : fatigue physique, psychique…

Autres symptômes : troubles de la vue, de la sensibilité, de la parole, vertiges, nausées, vomissements, douleurs cervicales…

Comment l’ostéopathie peut vous aider à soulager vos migraines

Au travers des différentes origines possibles de vôtre mal de tête, l’ostéopathe va pouvoir vous aider à identifier la source de ces troubles : blocages articulaire vertébral, tensions ou contracture musculaire, déséquilibre postural …

Améliorer la circulation du sang et du liquide céphalo-rachidien à l’intérieur du crâne

Par des manipulations douces, au niveau vertébral, de la base du crâne et du crâne en lui-même il va être en mesure d’améliorer la qualité des échanges vasculaires ainsi que du liquide céphalo-rachidien entre le crâne avec le reste du corps.

Diminuer l’irritation d’un nerf

Lors d’une névralgie d’Arnold (douleur qui part de la base du crâne d’un côté jusque devant), le nerf est douloureux car il est irrité le long de son trajet soit parce qu’il est pincé au niveau des cervicales hautes, soit parce qu’il est comprimé par un muscle à l’arrière du crâne.

Débloquer une articulation

Les méninges sont des membranes qui « tapissent » l’intérieur du crâne et qui sont au contact du cerveau et système nerveux. Ces membranes se prolongent le long de la colonne vertébrale jusqu’au sacrum. Parfois une vertèbre peut se bloquer mais sans être douloureuse pour autant. Elle peut perturber la tension de ces méninges et occasionner une perturbation de la vascularisation et de l’innervation du crâne provoquant des maux de tête.

Soulager le système digestif

Votre alimentation, la qualité et la variété des nutriments, que vous apportez à votre corps est le véritable carburant de vôtre organisme. Il est possible que votre mal de tête soit lié à une alimentation inadaptée même si vous pensez faire attention à ce que vous mettez dans votre assiette.

De la même manière, l’ostéopathe s’attachera à redonner de la mobilité à l’ensemble des tissus du corps ( articulations, muscles, organes abdominaux et thoraciques…)

Le but étant de réduire au maximum la fréquence et/ou l’intensité des prochains épisodes.

Migraine, mal de tête et ostéopathie

Un avis sur « Migraine, mal de tête et ostéopathie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partages