entorse-douleur-genou-cheville-grec-rice
sportif se tenant le genou

ENTORSE : 4 principes à appliquer dans les premières 48 heures pour soulager la douleur

Vous venez de vous tordre la cheville ou le genou ? Votre articulation gonfle? Un hématome apparaît plus ou moins rapidement ? Vous ressentez une douleur vive au niveau de l’articulation et l’appui peut être difficile ? Il se peut que vous vous soyez fait une entorse de la cheville ou du genou. Dans l’attente d’une consultation chez votre médecin, votre ostéopathe ou votre kiné, vous pouvez déjà agir pour diminuer votre douleur.

En effet, peu importe la gravité de la lésion, la mise en place systématique du protocole GREC ou RICE va vous permettre de calmer la douleur en attendant le diagnostic.

Qu’est-ce qu’une entorse ?

L’entorse est un étirement ou l’élongation d’un ou plusieurs ligaments. Selon sa gravité, elle peut aller jusqu’à la déchirure du ligament.

Les ligaments sont formés de tissus conjonctifs qui relient 2 os entre-eux. Il s’agit de structures qui ne sont pas élastiques. Ainsi, lors d’un effort d’élongation important, torsion de la cheville par exemple, ces derniers se distendent et peuvent même se déchirer.

Leur rôle est d‘assurer la stabilité de l’articulation en limitant ou en empêchant certains mouvements.

Par conséquent, l’entorse du genou ou de la cheville provoque l’instabilité de l’articulation touchée.

Comment la reconnaître ?

Les symptômes de l’entorse sont :

– la douleur,

– le gonflement ou œdème,

– l’hématome

– l’impotence fonctionnelle, c’est à dire la difficulté d’utiliser votre articulation, ici, de marcher.

Voici ces 4 principes naturels à mettre en place tout de suite après le traumatisme :

Protocole RICE (anglais) ou GREC (français)

  • R = Rest (Repos)

Il est important d’arrêter l’activité pour ne pas aggraver la lésion et de laisser le membre touché au repos. Asseyez-vous et prenez le temps d’inspecter votre articulation.

  • I = Ice (G = Glace)

Appliquer tout de suite de la glace sur la zone touchée. La durée de glaçage est importante ! Alterner 3 fois 20 minutes de glaçage et 2 min sans glace. Cela va permettre de diminuer la sensation de douleur. Attention, protégez votre peau de la glace par un linge humide !

Pour cela vous pouvez-utiliser le fameux sac de petits pois congelés si vous êtes chez vous, sinon les poches de glace ou « cold pack » à mettre au congélateur fonctionne très bien et sont réutilisables !

  • C = Compression

Appliquer un bandage suffisamment compressif pour favoriser le drainage de l’œdème, mais pas trop pour ne pas couper la circulation (extrémités qui deviennent violettes, fourmillements…)

Lors de la marche, l’alternance de contraction-relâchement des muscles des jambes va permettre au sang contenu dans les veines de remonter vers le cœur. L’immobilisation induite par le repos entrave ce bon retour veineux. La compression associée à l’élévation du membre va pallier cette stase veineuse.

  • E = Elevation

Surélever le membre touché afin de favoriser le drainage de l’œdème. Cela va avoir pour effet d’aider le sang à retourner vers le cœur et ainsi diminuer le gonflement, l’hématome et par la même occasion de diminuer la douleur.

Pour la cheville, l’idéal est de l’élever plus haut que le bassin en ayant le genou tendu !

NB : Consulter rapidement car une entorse mal soignée peut récidiver et entraîner une instabilité de l’articulation !

Vous voici désormais prêt à appliquer les premiers soins lors de la suspicion d’une entorse de la cheville ou du genou. Que vous soyez sportifs ou non, ces principes sont facilement applicables aussi bien dans le cadre personnel qu’en club ou en association.

Pour en savoir plus sur la rééducation de la cheville après entorse.

Et vous ? Avez-vous déjà eu une entorse ? Comment l’avez-vous soignée ?

ENTORSE : 4 principes à appliquer dans les premières 48 heures pour soulager la douleur

3 avis sur « ENTORSE : 4 principes à appliquer dans les premières 48 heures pour soulager la douleur »

    • 31 mars 2016 à 9 h 45 min
      Permalien

      Merci pour votre commentaire Jean.
      Ravi que cet article ai pu vous apporter quelque chose.
      Cordialement,
      Matthias Bonnet

      Répondre
  • 23 juin 2016 à 8 h 37 min
    Permalien

    Le football est l’un des sports les plus populaires et les plus pratiques en Suisse. On compte 1500 clubs actifs et 300 000 personnes qui jouent dans une ligue ou l’autre. Le revers de la medaille c’est que 45 000 personnes se blessent chaque annee en Suisse en pratiquant ce sport.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages